mardi 11 juin 2019


La petite épopée des pions d'Audren
Prix Littéraire de la Citoyenneté 2019 (Éducation nationale)





« Les Pions vivaient dans le noir, rangés dans un élégant coffret en bois de rose et ronce de noyer. Ils se contentaient de ce confort rassurant et n’avaient jamais envisagé de quitter la boîte rectangulaire qui les abritait et les réchauffait depuis toujours. »
©Cédric Philippe

dimanche 2 juin 2019


Prix des lecteurs Sécheron-Montbrillant

Milly Vodović de Nastasia Rugani






Prix Manuel Azaña

Vendredi ou les autres jours de Gilles Barraqué





samedi 25 mai 2019


PRIX DES LYCÉENS-EFFETS DE PAGES

"Milly Vodović" de Nastasia Rugani




dimanche 28 avril 2019


JAVA DE MOTS SUR POMBO COURAGE


©Clémence Paldacci

L'amitié entre deux ours, aux caractères et envies bien différentes, est développée dans ce roman tout de vert vêtu de façon fort intéressante et peut être sujet à discussion avec le jeune lectorat. (…)
Emile Cucherousset, dont j'ai déjà fort aimé la plume dans Truffe et Machin, n'a pas son pareil pour décrire l'ambivalence du lien amical, fait d'agacements, de petits compromis  mais aussi de partage, d'envie d'évoluer mutuellement...jusqu'au sauvetage d'un ami en bien mauvaise posture, malgré sa peur. L'idée de perdre l'autre vous donne alors des ailes de courage. POMBO COURAGE.
La narration de cette histoire ressemble au vécu : jusqu'où aller pour sauver un ami au nom de l'amitié ? Jusqu'où deux amis peuvent se rejoindre dans leurs différences ? N'est-ce pas ce lien qu'il faut sauver avant tout ? 
"Réveiller le courage tapi en chacun de nous" : voici le message de cette histoire. 
Se réconcilier aussi. Etre heureux de s'être rencontrés. Le savourer. 
Les illustrations de Clémence Paldacci m'ont émerveillée par le souci des détails, la douceur estompée des couleurs, les mimiques des deux ours, dans cette aventure au cœur de la forêt. Elles rencontrent parfaitement le texte et l'éclairent de leur tendresse. Leur côté désuet des livres de mon enfance traduit aussi le caractère immuable de l'amitié, dans sa capacité à traverser le temps et à concerner tout un chacun.
Voyager en Polynies, quel bonheur de lecture assuré !
Méli-Mélo de livres

Savoir se dépasser
Un roman premières lectures pour les enfants aimant l’aventure dans la collection polynie.
Pombo courage d’Emile Cucherousset  et de Clémence Paldacci
C’est l’histoire ou plutôt la péripétie de deux ours : Pombo et Java.
Le premier aime rester chez lui et a le vertige, le deuxième veut une cabane au-dessus des arbres. Pour que ce souhait se réalise, Java va demander de l’aide à son ami.
Le plus courageux n’est pas forcément celui que l’on croit…
Petit roman sans chapitre entourée des illustrations champêtres de Clémence Paldacci : Avec mon aventure avec A l’ombre du grand arbre, j’ai appris à aimer autant que les autres blogueuses la forêt, c’était donc bien parti.
J’ai aimé le côté intrépide de Java et la prudence de Pombo et leur complicité qui permet d’avoir juste le bon équilibre. Une façon poétique d’aborder avec les plus jeunes le dépassement de soi et le sens de l’amitié.
L’atelier de cœurs


©Clémence Paldacci


Après mon coup de coeur pour Hamaïka et le poisson de Pierre Zapolarrua illustré par Anastasia Parrotto, je suis retournée gaiement faire un tour en Petite Polynie. Cette fois-ci, direction la forêt. 
Que nous réserve cette nouvelle aventure?
De bien jolies choses, je vous le dis tout de suite.
(…) Il y a un petit côté rétro dans les dessins de Clémence Paldacci qui est tout à fait charmant. Grâce à elle, la forêt verte et accueillante où vivent Java et Combo nous enveloppe de son feuillage foisonnant et l'on a envie de venir mettre les pieds au chaud dans la maison de notre héros.
Au fil des branches et des arbres, on y croise aussi des oiseaux, des insectes et tout un tas d'autres petits habitants des bois. L'oeil est attiré par de nombreux détails. 
Une fois passée l'émotion suscitée par cet univers graphique chargé de souvenirs, j'ai pu m'intéresser de plus près à l'aventure imaginée par Emile Cucherousset.
(…) Les petits lecteurs se laisseront sans aucun doute séduire par cette jolie histoire. Chez nous, le charme a opéré.
HashtagCéline




*** 🐻POMBO COURAGE 🐻*** 🐻Pombo est un ours rêveur bien dans ses pantoufles, il aime son rocking-chair et son petit confort. Son ami Java est tout le contraire, casse-cou, aventurier et curieux de tout. Sa nouvelle idée ? Une cabane dans les arbres pour voir encore plus loin, les merveilles que la forêt peut offrir. Il a besoin de l’aide de Pombo pour sa construction, mais comment convaincre monsieur pantouflard ? 🐻Un petit roman pour les jeunes lecteurs, une histoire originale de la plume d’Emile Cucherousset et magnifiquement illustrée (les détails et les couleurs !) par Clémence Paldacci aux Edition MeMo dans la collection Petite Polynie dirigée par Chloé Mary.
Val et ses livres
©Clémence Paldacci

Les illustrations de Clémence sont d’une mignonnerie (soupir-sourire)… Quant au texte d’Emile, il demande à être semé, partagé, aimé. Décidément la collection « Petite Polynie » de chez MeMo ne cesse de nous surprendre amis blogotionautes 
Cette lecture, adressée aux enfants de 7/8 ans (et à lire à voix haute aux plus jeunes dès 5 ans : un régal) aborde de douces et riches valeurs : l’amitié, le partage, le don de soi, le courage…
Pombo est un ours oisif, fainéant. Il aime sa tranquillité, son douillet confort, observer (un peu), rêvasser (beaucoup); ses seuls efforts : manger et se rendre au lit. Alors quand son ami, l’intrépide et vigoureux Java, lui demande de l’aide pour construire une cabane en haut d’un chêne vertigineux pour contempler le lointain, l’ailleurs, comprenez l’incompréhension de Pombo et sa (non-)motivation… mais c’est son seul ami…
Ok ! une fois le plancher installé (quelle aventure mes amis !) Pombo rentre chez lui, vexé (et un peu en colère) de s’être fait dupé (je ne vous en dévoile pas plus), se reposer.
Une première lecture sur le dépassement de soi, sur la force & le pouvoir de l’amitié mais aussi sur l’effort, l’adaptabilité à l’autre. Une première lecture pour accepter les différences, éveiller les consciences; pour que cette graine, si essentielle à un monde meilleur pousse, et que germe l’empathie.
La soupe de l’espace


©Clémence Paldacci

Et si on commençait la semaine en partageant un coup de cœur? Voici un petit roman plein de douceur et de bons sentiments (c'est toujours agréable!), mais aussi quelques rebondissements ! Une belle leçon de courage et d'amitié que nous donne Pombo, ours très peureux qui ne veut jamais sortir de sa zone de confort jusqu'à aujourd'hui...
Doucet Jeunesse

Pombo est un ours rêveur, casanier et peureux qui craint plus que tout l'extérieur et ses dangers. Alors quand Java, son ami meilleur ami et parfait contraire, lui demande de l'aide pour construire une cabane dans les arbres, le sang de Pombo ne fait qu'un tour. Mais il saura malgré tout faire preuve de courage au moment propice... Une histoire d'amitié, d'aventure, d'entraide, et de comment vaincre ses peurs. L'écriture d'Émile Cucherrousset est délicatement sucrée, et les dessins de Clémence Paldacci sont d'une candeur à faire fondre les coeurs de pierre. Un trésor de première lecture que ce nouveau roman de la collection Petite Polynie aux @editionsmemo ! 🐻🍉🌷
Anahita Ettahadi


Un court roman délicieux et tendre qui se lit d’une traite. Le récit d’Émile Cucherousset est d’une bienveillance et d’une douceur inouïe ; un vrai baume au cœur. Et les illustrations de Clémence Paldacci, soyeuses et colorées, sont malicieuses, à l’image du texte. On ne peut que tomber amoureux de cet ours en salopette et en pantoufles, pantouflard et froussard, mais si attendrissant. Pombo courage est un joli conte sur le courage et l’amitié, et ces façons inattendues de braver les difficultés.
Livres de Folavril


©Clémence Paldacci



« Pombo courage » est un court petit roman qui fait mouche à tous points de vue : les deux ours sont très attachants, l’histoire simple mais efficace, et les thèmes abordés sont importants. L’amitié, l’entraide, la valeur du travail, mais aussi le courage et le dépassement de soi ressortent de cette histoire toute en douceur, magnifiquement illustrée par Clémence Paldacci.
Une histoire où deux ours complètements différents vont devoir s’entendre autour d’un projet commun : une cabane à réaliser. Et où un pantouflard un brin peureux va se découvrir courageux, face au danger.
A mettre entre toutes les petites menottes de 8 ans et plus !
Histoires d’en lire


Attention deux pépites pour nos jeunes lecteurs !!
Pombo Courage aux éditions Memo 
Mamie fait sa valise aux éditions du Rouergue jeunesse

Libr’enfant


©Clémence Paldacci

C’est avec plaisir que nous nous sommes plongés dans une nouvelle histoire d’Emile Cucherousset, que nous avions découvert avec Truffe et machin. Dans ce roman Petite Polynie (une collection dirigée par Chloé Mary pour les éditions MeMo), magnifiquement illustré par Clémence Paldacci, pas de lapins malicieux mais un ours paresseux du nom de Pombo. (…)
Cette histoire d’amitié entre deux ours aux personnalités bien opposées nous a beaucoup plus. Emile Cucherousset soulignent ici les différences et les qualités qui existent en chacun de nous et nous soufflent que rien ne sert de vouloir être l’autre car celui qui paraît être le plus faible révèle parfois une force jusque alors insoupçonnée – « On a souvent besoin d’un plus petit que soi ».
(…) ce joli petit roman qui donne envie de vivre pleinement, de grimper dans les arbres pour y construire ensemble de belles cabanes afin d’observer le monde qui nous entoure ou y faire un petit somme en sentant le vent chaud nous caresser le museau.
Petite fleur loves books


Alors entre paresse et imprudence, n’existe-t-il pas un juste équilibre ? C’est en tout cas la question qu’aborde ici Emile Cucherousset. Ne devrions-nous pas sortir un petit plus de notre zone de confort? Ou inversement, ne serait-il pas temps de lever un peu le pied ? L’occasion aussi de faire comprendre aux petits casaniers que le monde extérieur regorge de multitudes de souvenirs à se créer et aux petits casse-cous que les arbres de six mètres de haut ne sont peut être pas les plus sûrs pour y construire des cabanes.
On retrouve avec enthousiasme le ton naïf et décalé de l’auteur déjà tant apprécié dans « Truffe et Machin » de la collection – qu’on ne présente plus – Petite Polynie de MeMo. On fond devant les frimousses de nos deux compères grâce à l’illustratrice Clémence Paldacci. Un tout qui donne une belle histoire d’amitié qui prouve que l’on peut partager une tasse de thé devant la cheminée mais aussi une bonne balade en forêt !
P(liées), Julie


Dans une belle langue, riche et tendre, l’auteur raconte une histoire pour éveiller les jeunes enfants à la réflexion. Doit-on se contenter de vivre paisiblement et confortablement, sans fournir le moindre effort mais aussi sans s’ouvrir aux autres, au monde ? Ou bien, la vie est-elle aussi (et surtout) une prise de risque ?
Le blog de Krol


Pourtant, l’aventure n’est pas encore terminée. En effet, il faut redescendre ; Java lui explique qu’ils vont se lancer dans le vide et permettre ainsi la montée du plancher par un système de bascule.
Bien entendu, Pombo refuse et Java, par ruse, entreprend l’opération. Les deux ours atterrissent sans encombre sur le sol mais Pombo est vexé et rentre chez lui sans un regard pour son ami qui lui présente pourtant ses excuses.
Dans la nuit, un déluge survient...
Deux ours avec des caractères opposés, des modes de vie différents ont une amitié très forte, pour laquelle l’un d’eux affrontera ses peurs pour sauver son ami, belle preuve de courage.
Les illustrations douces agrémentent bien le texte.
Opalivres

Pombo Courage est ma petite bulle d’air frais entre deux romans particulièrement durs et sensibles. Ce petit espace entre deux, je l’ai vécu comme une tasse chaude entre les mains un soir d’hiver, comme une couverture que l’on remet doucement sur soi ou un bain moussant. Une sensation de chaleur et de bien être. Savez-vous pourquoi ? Parce que la littérature de jeunesse a le don incroyable de vous faire entendre des vérités avec la douceur d’un bonbon caramel.
Alliant avec plaisir humour et bougonnerie, Emile Cucherousset nous conte une histoire d’amitié et de courage, une fable sur le dépassement de soi, la confiance et la différence. Ce roman de la collection « Petite Polynie » ne fait pas l’impasse sur le langage contrairement à certaines collections s’adressant au même public. Les illustrations, foisonnantes de détails, entre feuillages et branchages, sont d’une beauté époustouflante. Son côté aquarelle lui donne un aspect doux et cotonneux que l’on apprécie grandement au fil des pages. Une véritable invitation à plonger à la suite de Pombo.
En résumé
Pombo Courage est un petit bijou destiné à des enfants entre sept et huit ans. Bercé d’un écrin aquarel aux teintes douces et naturelles, le court roman d’Emile Cucherousset cache un secret : celui du courage et de la lecture caramel.
Les dream-dream d’une bouquineuse


Avec Pombo Courage, Emile Cucherousset célèbre la belle amitié qui fait soulever des montagnes et relever de grands défis. Et, en filigrane, ce texte est une merveille qui se savoure. Il regorge de tournures de phrases originales et de façons de décrire qui le sont tout autant. Et les illustrations de Clémence Paldacci sont tout bonnement fantastiques. On se croirait en forêt et on voudrait nous aussi évoluer de branche en branche… Clémence Paldacci nous transporte au cœur de la nature, on s’y croirait !
En résumé, Pombo Courage est un excellent volume qui vient enrichir la superbe collection Polynie chez MeMo dont je recommande très chaudement la lecture et la contemplation.
Ricochet, Gaëlle Farre


Un petit roman adorable, mignon à croquer pour une histoire tout à fait originale dans un cadre qui plaît particulièrement à Sous le feuillage ;-). Les aventures en forêt j'adore ça et mon loulou fan des ours brun m'a transmis sa passion pour ces animaux parfois grognons mais toujours mignons ! Ici nous avons un Pombo qui nous offre un joli échantillon de ce qu'est la paresse. Mais Pombo c'est aussi du courage dans le coeur lorsqu'une tempête éclate et qu'il faut aller sauver son ami, pris au piège en haut d'un chêne !
Une jolie aventure, aux jolies couleurs naturelles, d'un vert radieux et profond pour mieux explorer les trésors de la forêt, ses couleurs et ses textures ! Les illustrations sont pleines de charme et en complète harmonie avec la délicatesse, la douceur du texte. Puis elles ont un petit côté rétro, effet vieux livre d'enfant à la Richard Scarry. C'est ravissant ! Un texte par ailleurs qui célèbre haut et fort l'amitié, la solidarité, le sens du compromis et l'entraide... qui invite à se faire confiance et au dépassement de soi pour réaliser des rêves et affronter les obstacles de la vie, ceux qui nous mettent des freins. Tendre, bienveillant, attachant et trop craquant ! Un Pombo que j'aime d'amour et qui j'espère sera adoré par mon loulou lorsqu'il aura l'âge requis pour l'apprécier. Une histoire somme toute assez simple mais très importante et efficace dans sa manière de capter l'attention du jeune lecteur et dans les belles valeurs qu'elle véhicule. A croquer !
Sous le feuillage


Pantoufles et tomahawk en forêt !
Une couverture ravissante, une histoire en forme de conte, un roman dans lequel on entre avec le sentiment réjouissant de renouer intensément avec l’enfance – son insouciance, son imagination et sa créativité sans bornes…
Les deux protagonistes de l’histoire ne pourraient pas être plus différents l’un de l’autre, mais nous rappellent forcément des personnes rencontrées dans la vraie vie ! D’un côté, Pombo, incorrigible pantouflard qui préfère vivre ses aventures en imagination, confortablement installé dans son fauteuil à bascule ; de l’autre, Java le casse-cou qui ne tient pas en place et ne recule devant aucun défi. Justement, sa dernière lubie a de quoi donner le vertige à Pombo : il s’agit de construire une cabane au sommet d’un chêne. Leur amitié résistera-t-elle à ce projet téméraire ?
Nous le savions depuis Truffe et Machin: avec son écriture vive et limpide, Émile Cucherousset n’a pas son pareil pour évoquer les jeux enfantins – nous avons pris autant de plaisir à le lire qu’à dévorer les romans d’Astrid Lindgren qui en parle si bien. Les illustrations douces et tendres de Clémence Paldacci donnent un charme irrésistible au roman et rendent joliment hommage à la forêt comme merveilleux terrain de jeux. On regretterait presque de ne plus avoir l’âge de construire de cabanes et de grimper aux arbres !
Les dialogues débordent d’humour et d’esprit :
« – Java, pourquoi faudrait-il que ta cabane se trouve perchée tout là-haut ? Elle est très bien au sol.
– C’est pour voir le lointain, Pombo.
– Le lointain, je n’ai qu’à fermer les yeux pour le voir, Java.
– Ce n’est pas le lointain que tu vois. C’est le fond de ton imagination.
– Si tu crois que mon imagination a un fond… »
Ode au jeu et aux bonheurs simples de l’enfance, l’album célèbre aussi et surtout l’amitié qui transcende les différences, convainc de faire des concessions et peut fournir des ressources insoupçonnées pour parvenir à se dépasser…
Une merveilleuse lecture à voix haute ou un texte à lire seul. Émile Cucherousset parvient en effet à proposer un texte à la fois littéraire et accessible aux plus jeunes lecteurs. Nous vous mettons au défi de ne pas fondre de tendresse !
L’île aux trésors


Ce petit roman illustré par Clémence Paldacci est un régal qui allie bonne humeur, courage et amitié.
Comme Pombo, je vois la vie comme une ode à la paresse mais cette vie serait un peu ennuyeuse si dans mes parages je n’avais pas d’amis comme Java. Ces amitiés sont là pour nous bousculer dans notre quotidien et nous faire passer le message qu’entre amis, la confiance est importante même pour construire une simple cabane en bois.
Ces ours aux caractères opposés ne sont pas amis pour rien. L’un apporte de la sérénité tandis que l’autre apporte ce brin de folie et d’aventure pour que ce duo soit complémentaire.
Encore une fois, je suis charmée par la qualité d’écriture et par le vocabulaire utilisé. C’est un point que j’avais apprécié dans Hamaika et le poisson ,dans L’arrêt du coeur et dans Milly Vodović.
Les dessins amènent une douceur sans pareille. Avec leur côté "vintage", ils illustrent à merveille les pages de ce beau roman.
Mes pages versicolores


Se laisser aller à la paresse, rêvasser, savourer quelques fruits pressés, lire la gazette du jour, boire une boisson chaude, les pieds emmitouflés dans des pantoufles moelleuses, le corps et l’esprit bercés par les bruits de la forêt et un fauteuil à bascule… Telle était la vie sereine de l’ours Pombo, exempte de tout risque.
Son ami Java était d’un tempérament contraire. Toujours en mouvement. Il évoluait parmi les arbres du matin au soir, virevoltait ici et là de haut en bas, se lançait des défis des épreuves, ignorant vaillamment le danger, infatigable… Java était un invétéré aventureux.
Java vint voir Pombo un jour, déchaîné comme d’habitude. Il voulait construire une cabane à la cime d’un chêne, et pour avoir une vue d’exception il avait besoin d’aide. Pombo impavide commence par refuser et puis céde par amitié.
Alors que Java s’active sur le futur plancher, Pombo se contente d’observer… Mais le moment fatidique arrive : l’ours indolent doit servir de contrepoids…
Que l’amitié est forte et belle, si puissante à en soulever des montagnes ! Effort et volonté, courage et générosité. On est toujours là pour son ami, on s’inquiète pour lui, tout le temps. Alors quand les choses se passent mal, on devient invincible… N’est-ce pas Pombo Courage!?
Des mots et des dessins doux et chauds avec plein d’amour dedans.
Les mots de la fin

Du côté de Pombo, les journées sont beaucoup plus calmes et c’est tant mieux ! Cet ours un peu paresseux n’aime rien tant que rester dans son fauteuil à bascule à siroter des boissons chaudes ou froides et rêver à quelques aventures lointaines. (Oui, il nous ressemble beaucoup, nous lecteurs !) Jusqu’au jour où Java vient l’embêter pour aller construire une cabane dans la forêt. Quelle idée ! Malgré sa mauvaise tête et son absence complète d’envie, Pombo accompagne Java mais l’escalade, c’est dangereux, et après une chute, Pombo décide de s’en retourner, fâché contre son ami. Alors qu’il se pelotonne sous sa couette, l’orage éclate. Pombo est bien au chaud dans son lit, mais Java est encore là-bas, dans la cabane… Quelle joie de retrouver l’écriture tendre et spirituelle d’Émile Cucherousset dans une nouvelle Petite Polynie, qui nous propose cette fois de trouver le courage qui existe en chacun de nous. Pombo Courage, c’est aussi l’histoire de deux caractères qui s’affrontent, entre l’ours en charentaise qui ne désire que son confort et celui, intrépide, qui désire l’aventure. Un texte autour de l’effort à accepter l’autre, accompagné des charmantes illustrations de Clémence Podocci, très expressives et aux tons délicieusement désuets. Des images minutieuses qu’on ne se lasse pas d’explorer et on ne peut que vous inviter à découvrir les carnets de l’illustratrice sur le blog de la collection pour s’émerveiller encore plus !
Bob et Jean-Michel


Librairie Récréalivres

Pombo, rêveur casanier un peu peureux, et Java, intrépide cascadeur aventurier, sont deux amis ours que tout semble opposer.
Pombo passe ses journées sur son fauteuil à bascule, devant sa maison, à boire un bol de lait tiède et à rêvasser ; il ne part à l'aventure que dans ses rêves.
Java ne peut rester une minute en place. Il préfère de loin gambader et braver les obstacles que  faire la sieste.
Un jour, Java décide de construire une cabane au sommet d'un grand chêne. Mais pour cela, il a besoin d'aide : Pombo va t-il réussir à quitter son "rocking-chair" et surtout vaincre ses peurs pour aider son seul ami ?
Une première lecture sur l'amitié et la bravoure, illustrée par de charmants dessins.
Coup de cœur pour les illustrations qui permettent au lecteur de s'évader.
Coup de cœur 1.2.3. Loisirs
©Clémence Paldacci

Pombo Courage
Émile Cucherousset
Illustrations de Clémence Paldacci
Petite Polynie

lundi 15 avril 2019


DANS LES THÉIÈRES BAVARDES




©Anaïs Brunet

Au départ, il y a ces mots d’Agnès Debacker :

Enfant, j’ouvrais les vieilles soupières poussiéreuses abandonnées sur les buffets dans l’espoir d’y trouver des petits mots doux ou l’empreinte d’un inconnu.
Dedans, il y avait souvent des pièces de jeux perdus, des dés à coudre, des OPNI, des Objets Perdus Non Identifiés, mais de petits papiers blancs, jamais. Sans doute l’idée de la théière à voeux m’est venue pour me venger de tous ces mots inexistants ou introuvables. Puisque les secrets écrits à la dérobée ne se laissent pas attraper facilement, puisque rares sont les chanceux qui trouvent une bouteille jetée à la mer sur un coin de sable, alors créons nos propres surprises, faisons mentir les soupières muettes. Substituons-les par des théières bavardes.
J’ouvre le jeu, je glisse un voeu : faites que l’immeuble en face de ma fenêtre arrête de pousser.

Une théière installée sur une table en librairie, des vœux glissés. Trois vœux, véritables fabriques à désirs, adressés par chaque librairie participante. Les voici tous réunis.


La marmite à mots



Je voudrais prendre le café tous les matins, Louise (5 ans)

Je voudrais lire tous les livres du monde (mangas BD romans) et qu'il y est 1 une année de romans gratuits et aussi qu'il y est un auteur qui vienne signe, Anaïs

Je souhaiterai entrer en hibernation entre chaques vacances... Tristan



Librairie Rimbaud







Librairie Tire-Lire


Je souhaiterais poursuivre mon rêve. Ne jamais abandonner ce que je veux faire. Et réussir un jour à le réaliser, Vœu de Béba Mimi

Quand je serai grande je voudrais faire du sinaima et serai directrice d'un hôtel, Vœu de Zoé

Je rêverai de recevoir une lettre disant que je vais être scolarisé à Poudlard. Je pourrais enfin faire de la magie et prononcer des formules. Je pourrais rencontrer Harry Potter et visiter la prison d'Azkaban, Vœu de Joseph



Comptines


Je voudrais déjà savoir lire pour lire des BD et livre (Gabriel)

Eau Vive


Que tous les enfants que j'aime trouvent leur(s) amour(s) et s'en nourrissent

Que le soleil se lève sur un monde apaisé

Je fais le vœu d'aimer toujours

che la vita sia bella, sempre



La sardine à lire






Librairie La Carline

Que j'ai une belle vie et ma famille aussi



Librairie Zadig



Je veux que Sami soi mon amoureux

Je veu alé sure la lune



Le bateau livre





Les théières bavardes



Librairie Zadig

Librairie Rimbaud
Tire-Lire
La sardine à lire
Le bateau livre


L’arrêt du cœur ou comment Simon découvrit l’amour dans une cuisine
Agnès Debacker
Illustrations d’Anaïs Brunet
Polynie